Les Crèmes glacées
Les expériences des artisans du Havre-aux-Glaces ont toutes en commun cette volonté d’épurer, cette volonté de dépouiller les recettes surchargées qui caractérisent la production dominante, « de revenir à la base ». « Une glace ne sera jamais supérieure aux qualités individuelles de chacune de ses composantes. C’est pourquoi justement on s’intéresse à la qualité des matières premières avec lesquelles on travaille et on tâche de leur laisser prédominance. » Sur ce point, les propriétaires sont clairs; une glace donnée s’adresse à l’amateur de l’aliment qu’elle tente de restituer. « Notre Matcha par exemple, on le fait pour l’amateur de thé vert et pour personne d’autre. »

Crèmes Glacées

Érable et Pacanes

Expresso

Chocolat au Lait

Chocolat Noir 72%

Vanille

Vanille de Madagascar.

Pistache

« Goûter la Pistache d’une crèmerie c’est déterminant, c’est comme ça que l’on sait si la crémerie en vaut la peine ou non. » Contient des pistaches rôties.

Noisette

Dulce De Leche

Littéralement, confiture de lait. Le Dulce de Leche est une tartinade originaire d’Amérique Latine fait de lait condensé. Ici le San Ignacio est servi dans une glace à la crème anglaise.

Caramel brûlé d'érable

Gingembre

Matcha

Pour les amateurs véritables. Matcha de Camilia Sinensis.

Lait d'abricot

Glace à la Mirabelle

Composé d’une confiture de mirabelles, petite prune jaune très parfumée, bordée d’une crème glacée nature, la glace mirabelle a l’âme du réconfort. De ce fruit emblématique de la Lorraine, la glace en rappelle la tradition culinaire française.

Les Sorbets

L’arrivée d’une nouvelle saison réveille en chacun de nous un appétit de circonstance, comme le présage d’une saveur particulière, d’une texture ou d’une odeur. Sujets à ces penchants, Richard et Robert Lachapelle se laissent guider par les goûts et les couleurs que recèlent les étals du marché travaillant au gré des différents arrivages. La production du Havre-aux-Glaces s’alimente à même les suggestions et collaborations des producteurs du marché. « On trouve à mon comptoir les mêmes fruits qu’aux leurs et mes sorbets sont sujets aux même aléas. » La philosophie du Havre se résume donc à ceci; restituer l’expérience du fruit frais. Nul succédané de clémentine, de sanguine ou d’eau d’érable ici, mais bien la tentative de s’en approcher le plus possible. « Chaque sorbet contient le plus de fruit qu’il peut contenir, croquer dans notre mangue c’est croquer dans une mangue. »

Sorbets

Melon et fleur d'oranger

Autrefois pour couronner les mariées, la fleur d’oranger se marie aujourd’hui aux melons charentais biologique, dernier de la saison. Au sein de ce sorbet, le parfum du Maghreb relance à merveille la saveur du melon. Pour accentuer votre voyage gustatif, accompagnez-le de la crème glacée pistache !

Lait de Coco

Se marie fort bien à quelques gouttes de rhum brun.

Pamplemousse rose

À essayer à tout prix avec des fruits de mers. Nos suggestions; du maquereau au poivre, des crevettes de Matane ou du caviar.

Citron

Granité rafraîchissant à longueur d’année. Toujours fraichement pressé. Excellent en cocktails estivaux.

Sorbet Mirabelle

Une alternative fruitée faite de la purée du fruit, laissant ainsi place à sa délicatesse.

Bleuet

Sorbet saisonnier tant attendu, le sorbet au bleuet rend hommage à la baie en captant son intensité véritable. Baie aux mille vertus, son parfum reste la composante que nous préférons.

Mangue

Sacré meilleur sorbet par les clients du Havre.

Masala Chaï

Thé latté aux épices ; cannelle, muscade, cardamome, clou de girofle, poivre et gingembre.

Framboise

Mango Malaï

Inspiré du Lassi Indien ; yogourt, mangues, fruits de la passion, bananes et épices.

Poire et Sortilège

Sortilège; liqueur de teinte jaune doré foncé. Nez puissant qui s'ouvre sur des arômes dominants d'érable. Le tout est complété par des effluves de cassonade et de whisky. La bouche est onctueuse et laisse percevoir des saveurs de tire d'érable.

Nectarine

Fruit juteux, au goût délicat, provenant de l’Ontario… Vous aurez deviné, le sorbet à la nectarine s’accoste au Havre à la fin de l'été.