À propos du Havre

Le Havre-aux-Glace, s’ancre au Marché Jean-Talon durant toute l’année, puis au Marché Atwater d’avril à octobre. Le flot de parfums qu’on y retrouve varie au gré des saisons pour offrir des compositions fraiches et créatives. La recherche des aliments idéaux pour l’élaboration des produits est la visée première du Havre-aux-Glaces. En remontant en amont, chez les producteurs même autant que possible, le Havre s’assure des résultats goûteux aux caractéristiques spécifiques. Vers le même cap, l’entreprise favorise une intégration verticale et détient, depuis 2009, une érablière. Produisant maintenant ses propres dérivés de l’érable, la glacerie se dote d’ingrédients locaux et de qualité, en plus de se permettre de développer sans relâche de nouvelles créations gourmandes.

2007

2007

Un peu d´histoire…
Un an de voiles en eaux australes introduit Robert Lachapelle, alors fiscaliste de formation, à un monde de saveurs et d’exubérance, un monde où le fruit est mangé au pied même de l’arbre l’ayant porté. À son retour, Robert se détourne des finances et entreprend de partager cette exaltation des sens dont il a fait l’expérience. Il désigne le Marché Jean-Talon comme port d’attache et travaille à faire voyager ceux qui y font escale. « C’est ici que je voulais être. J’aime le contact des gens. Moi-même ça me fait voyager ». Les cultivateurs et artisans du marché sont rapidement séduits par l’initiative; faire des glaces avec leurs fruits, leurs produits, tirant partie des arrivages, s’adaptant à ceux-ci au fil des saisons. « Le marché, c’est un village. Je me sens comme un invité qui a atterri sur une île peuplée de gens. Je me sens privilégié de participer à tout ça. Le Havre-aux-Glaces est un laboratoire où nous faisons découvrir et découvrons tout à la fois. À vrai dire, ma passion c’est ça. »